Si loin si proche – La Grande Guerre sous le regard des BU


  • Focus 2014 : La « Grande Guerre » sous le regard des BU de l’Université de Lorraine

RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Centenaire 14-18 : des poilus venus des quatre coins du monde

Sujets: article de presse en ligne

Face à la caméra, Stéphane Urgin, ancien combattant guadeloupéen de 14-18, se souvient avec émotion de la bataille de Verdun. En 1998, quatre-vingts ans après la fin des combats, son visage est encore marqué par les traces de brûlures provoquées par les gaz. Soudain, ce vieillard qui paraissait il y a un instant si frêle bondit de sa chaise, pour dénoncer « les généraux restés à l’arrière ».

Comme de nombreux anciens combattants recrutés dans les colonies, il a gardé son indignation intacte contre cette France oublieuse des valeurs d’égalité promises pendant la Grande Guerre. Selon lui, la pension d’indemnisation versée par l’Etat n’était pas à la hauteur du sacrifice consenti. Stéphane Urgin n’en démord pas : sans les poilus de l’Empire colonial, la France n’aurait pas gagné la guerre. « C’est nous qui les avons sortis de là », insiste-t-il.

Ce témoignage recueilli par le cinéaste Mehdi Lallaoui est l’un des moments les plus forts de son dernier documentaire, intitulé Les Poilus d’ailleurs…

 

Lire la suite de l’article sur Le Monde.fr

 

Journaliste : Antoine Flandrin, Le Monde.fr

Comments are closed.