Si loin si proche – La Grande Guerre sous le regard des BU


  • Focus 2014 : La « Grande Guerre » sous le regard des BU de l’Université de Lorraine

RSS Souscrire via RSS

0Commentaire

Grande Guerre : « La bande dessinée fait appel à l’intime et à notre histoire » (France 24)

Sujets: article de presse en ligne

Grande Guerre : « La bande dessinée fait appel à l’intime et à notre histoire », par Stéphanie Trouillard, publié et mis à jour le 6 décembre 2014

 

 

Cinq ans après le premier tome de « Notre Mère la Guerre », Kris termine sa série sur la Grande Guerre avec un cinquième ouvrage, intitulé « Chroniques ». Non sans émotion, l’auteur fait ses adieux à des héros qui ont séduit des milliers de lecteurs.

Depuis le début de l’année 2014, Kris n’a presque pas eu une seconde à lui. Le scénariste de « Notre Mère la Guerre » n’a pas arrêté de parcourir la France avec le dessinateur Maël pour parler de leur bande dessinée consacrée à la Grande Guerre. « On s’est retrouvé à faire un marathon. On termine un peu sur les genoux », raconte-t-il à France 24. « Il y a des semaines où le mercredi, on était à Marseille, le jeudi à la Rochelle et le vendredi à Amiens. J’avais l’impression d’être un musicien ! », détaille-t-il en rigolant.

En cette année de centenaire, les deux auteurs sont allés à la rencontre de leurs lecteurs. Depuis 2009, Kris et Maël les ont plongés dans la folie de la Première Guerre mondiale avec leur récit sur de sombres affaires de meurtres dans les tranchées. En quatre tomes, les amateurs de BD ont pu suivre les aventures du lieutenant Roland Vialatte chargé d’enquêter sur ces crimes dans l’enfer des combats. Pour conclure cette série sur 14-18, les créateurs de « Notre Mère la Guerre » viennent de publier un ultime volume intitulé « Chroniques ».

 

 

Suite de l’article à retrouver sur le site de France 24

Les quatre premiers tomes de cette série sont disponibles à la bibliothèque de l’IUT Charlemagne de Nancy.

 

 

main notre mere la guerre 2_bd article france 24

Comments are closed.